On n’arrête pas la Blockchain !

DLes projets Blockchain se développentStockage de fichiers, musique, transport de personnes… De nombreuses start-up exploitent déjà ce système d’échange affranchi de toute autorité centrale. Voyage au cœur de la blockchain, dont chaque utilisateur est un maillon.
Rarement une technologie aura suscité autant d’intérêt. Au cours des derniers mois, elle a fait la couverture des magazines les plus respectés de la presse économique anglo-saxonne.

Microsoft l’a ajoutée à son offre logicielle, quarante des plus grandes banques mondiales en ont testé différentes variations, Hitachi et Philips lui ont ouvert des centres de recherche dédiés, l’émirat de Dubaï lui a créé un « Conseil global », regroupant une trentaine d’agences gouvernementales et entreprises multinationales, et, en France, l’Assemblée nationale lui a consacré un colloque, tandis que le ministre de l’Économie annonçait vouloir la tester.

La blockchain, surgie de la vaste boîte de Pandore ouverte par Bitcoin, est partout, sur toutes les lèvres et, semble-t-il, dans tous les agendas. Pourtant, derrière ce mot un peu obscur, en passe de devenir un mot-valise, se cachent différentes réalités, et une grande diversité – d’acteurs, de technologies et, surtout, d’usages.

(src : We Demain)

Laisser un commentaire