Bioo Lite, la plante chargeuse de téléphone

Bioo Lite, la plante chargeuse de téléphone

 

Une entreprise espagnole a récemment présenté son nouveau projet : un concept de pots de fleur capable de transformer l’énergie issue de la photosynthèse en électricité pour recharger un smartphone ou une tablette. Alors que les chargeurs solaires ont désormais envahi le marché des gadgets électroniques, la start-up espagnole Arkyne Technologies a décidé de pousser le concept encore plus loin.

Son nouveau dispositif, nommé Bioo Lite, fonctionne grâce à l’énergie produite par la photosynthèse. Selon ses concepteurs, il pourrait s’avérer utile pour recharger smartphones et tablettes de jour comme de nuit, de manière saine et durable. Pour ce faire, le chargeur se présente sous la forme d’un pot de fleur équipé sur le fond d’un générateur d’électricité.

Transformer la plante en une source d’énergie : le générateur fonctionne en exploitant le surplus de molécules que la plante verte rejette par ses racines lors de la photosynthèse. Ce genre de technologie existe déjà. Les ingénieurs de Bioo Lite l’ont simplement adapté pour répondre aux besoins de leurs futurs consommateurs. L’idée est celle de transformer les feuilles d’une plante verte quelconque en de véritables panneaux solaires, ceci grâce à un ingénieux système détaillé dans la vidéo ci-dessus. L’énergie ainsi générée peut être ensuite transférée via un port USB à un téléphone, une tablette ou un autre dispositif. Sur le papier, l’idée semble être une excellente solution. Les développeurs affirment en effet que le processus n’a aucun impact sur la photosynthèse ou sur la plante en général.

En outre, un seul Bioo Lite pourrait permettre de charger entre deux et trois téléphones en l’espace d’une journée et ce sur une période d’au moins cinq ans. Une collecte de fonds Il faudra toutefois attendre encore quelques temps avant que les chargeurs ne soient commercialisés. La société a dû avant collecter des fonds. Pour ce faire, elle a lancé une campagne de financement participatif sur le site Indiegogo qui s’est déroulée avec succès.

Près de 49.000 euros ont été recueillies depuis son lancement, rendant finalement possible la production du prototype. Si tout se passe comme prévu, les premiers Bioo Lite pourraient arriver sur le marché d’ici décembre 2016. Ils seront vendus pour environ 125 euros. La prochaine étape sera d’étendre le concept à plus grande échelle. La start-up prévoit en effet de développer à l’avenir des carrés de gazon d’un mètre sur un mètre, équipés de la même technologie. A terme, ces derniers pourraient fournir de l’électricité à une puissance comprise entre 3 et 40 watts environ, selon l’entretien de la pelouse.

Laisser un commentaire