Qwant, le moteur de recherche anonyme qui continue sa lancée

Le moteur de recherche anonyme Qwant continue sa lancéeQwant, le petit moteur de recherche anonyme qui monte qui monte… Petit historique !

Qwant est un moteur de recherche français officiellement lancé en version définitive le dans sa version française après un an et demi de recherche et développement. qui annonce ne pas tracer ses utilisateurs, pour garantir la vie privée, . Après un lancement critiqué, à cause de ses résultats très proches de Bing et Wikipédia. Une nouvelle version du moteur est publiée, en avril 2015, avec une interface graphique modifiée.

Fin 2014, Qwant annonce la sortie de son moteur de recherche Qwant Junior pour le jeune public, de 3 à12 ans, avec un lancement expérimental dans plusieurs écoles françaises.

En octobre 2015, Qwant présente une version Lite de son moteur de recherche. Elle se destine aux anciens navigateurs, aux terminaux vieillissants et aux connexions Internet de faible débit. Cette déclinaison du moteur de recherche présente une page plus épurée. Elle n’utilise ni JavaScript, ni CSS3, technologies jugées trop consommatrices de ressources. Son originalité réside dans le fait qu’il propose lors d’une même recherche plusieurs types de résultats en se voulant neutre dans l’affichage : sites web classiques, sites marchands, sites d’actualité ou encore réseaux sociaux. Le but de Qwant est d’ailleurs d’afficher Tout le web sur une seule page Qwant, de proposer une nouvelle vision du web. Par ailleurs, un des objectifs principaux de Qwant est de garantir la vie privée et annonce ainsi ne pas tracer ses utilisateurs, tout comme DuckDuckGo, son homologue américain.

Qwant ne veut toutefois pas concurrencer Google, mais souhaite tout simplement montrer quelque chose de différent. Ainsi, si Google convient à ceux qui savent ce qu’ils cherchent, Qwant ferait découvrir de nouvelles choses à l’internaute. À ses débuts sur le web, le moteur de recherche Qwant s’appuyait sur Bing pour pouvoir fournir des résultats plus pertinents. En 2016, Qwant utilise de plus en plus ses propres résultats issus de ses propres robots d’exploration, notamment à 100% dans la partie éducation de Qwantjunior. Le Qnowledge Graph se base sur les résultats de Wikipédia, tout comme Google et son Knowledge Graph.

En mai 2016, le site revendique 21 millions de visites avec 50 % des visites venant de requêtes de France et 30 % d’Allemagne.

Le à 16 h, pour être précis, est lancé le service Qwant Music, permettant de rechercher des artistes, albums et titres. Un lecteur audio et vidéo permet d’écouter un titre tout en continuant de naviguer sur le site dans n’importe quelle section. Le portail présente également des actualités en rapport avec la musique, et pour chaque artiste ou groupe un extrait et un lien vers sa page Wikipédia, sa discographie, son actualité, ses réseaux sociaux et les dates de ses prochains concerts.

(src : Le Monde Pixels)

Laisser un commentaire